Atelier scientifique : Découvrir l’astronomie au travers d’expériences scientifiques ouvertes à toutes et tous

Apprendre, observer, expérimenter, s’essayer à la science et à la chimie tout en s’amusant : c’est le rendez-vous familial et intergénérationnel proposé tous les troisièmes samedis du mois, au foyer Gambetta, 10h30 – 12h

Apprendre, observer, expérimenter, s’essayer à la science et à la chimie tout en s’amusant : c’est le rendez-vous familial et intergénérationnel proposé tous les troisièmes samedis du mois, au foyer Gambetta, 10h30 – 12h !

Depuis un an, le foyer Gambetta n’est plus réservé aux seuls résidents de la Résidence Séniors. La Ville ayant souhaité l’ouvrir au plus grand nombre, Guillaume Marsal y donne, par exemple, des séances de sophrologie, les jeudis, à 18h. Tous les troisièmes samedis du mois, ce sont les curieux d’expériences scientifiques qui s’y retrouvent, autour de l’animatrice du CCAS, Mendi Bouthier – Garat.

Gratuits, ces ateliers de vulgarisation scientifique, s’adressent à tous : séniors de la résidence Gambetta, habitants du quartier,  de la résidence Henri Sellier, associations, et surtout les enfants !

Mendi Bouthier - Garat transmets les informations de base
Mendi Bouthier – Garat transmet les informations de base

Mendi insiste sur ce dernier public. « Je souhaite, mais ce n’est pas obligatoire, que les parents restent et partagent l’activité avec leur(s) enfant(s). D’une part, car les occasions d’être et de faire ensemble sont toujours trop rares, d’autre part, parce qu’ils sont plutôt réticents à l’idée de salir leur cuisine… » Simuler une marée noire ou une explosion volcanique, ça peut effectivement laisser des traces ! C’est en tout cas le type d’expériences qu’ont menées les participants au cycle dédié à l’eau et à l’environnement.

Jusqu’en juin, l’atelier scientifique s’intéresse à l’astronomie, les galaxies, les planètes, les étoiles…

Mais ça sert à quoi ces tubes de biscuits d'apéro ?
Mais ça sert à quoi ces tubes de biscuits d’apéro ?

A la séance de décembre dernier, Ryan, 7 ans et demi, est revenu avec sa patate douce… Pourquoi une patate douce ? Pour faire comme les astronautes qui étudient le vivant, et son adaptation dans l’espace. « A la maison j’ai mis la patate dans un verre rempli l’eau », explique Ryan. « Tous les samedis j’observais les changements et les notais sur une feuille, avec la date du jour. Elle a fait des racines, puis un germe, une pousse et des feuilles… J’aime venir aux ateliers, car je m’amuse et j’apprends des choses. Aujourd’hui nous fabriquons une lunette astronomique. La fois prochaine, nous réaliserons une éclipse solaire ! »

Ce plaisir, Rayan le partage avec sa maman.

« Je suis venue pour lui, mais à présent, ces expériences m’intéressent personnellement tout autant », confie-t-elle. « Surtout, ça me sort de mon quotidien. Et je trouve très bien de partager cette séance avec différentes personnes, notamment les aînés. Ils me renvoient une autre vision des personnes âgées : comment ils pensent, comment ils vivent, comment ils parlent…»

Atelier scientifique ou atelier peinture ?
Atelier scientifique ou atelier peinture ?

« Je veux ces ateliers comme un lieu d’échanges », reprend Mendi. « C’est très interactif. Je pose des questions, interroge leurs connaissances. C’est un échange. C’est pas moi qui sais et les autres qui écoutent. C’est pas comme ça que ça marche. Les jeunes, les moins jeunes, les parents, expérimentent, cherchent ensemble, s’apportent des savoirs différents. »

Ils sont super concentré.e.s !
Ils sont super concentré.e.s !

Parmi les fidèles, figurent trois résidentes de la RPA : Marie-Thérèse Gendarme, Simone Galli, Danielle Texier.

Plusieurs générations en pleine fabrication de leur téléscope
Plusieurs générations en pleine fabrication de leur téléscope…

« Dès le début, nous avons soutenu et accompagné Mendi dans sa proposition d’atelier ouvert à tous », assure Mme Galli. « Quand les enfants viennent nombreux, on leur donne la priorité. Nous sommes davantage spectatrices. Mais s’ils réclament notre aide, nous la leur donnons avec plaisir. » « Personnellement, les enfants ont été toute ma vie ! J’étais assistante maternelle », précise Mme Texier. « Leur présence nous est bénéfique, car elle nous donne de l’énergie. Ces séances partagées, ça nous fait du bien ! Et c’est aussi bon pour la mémoire, ça nous fait travailler. » « Toutes ces expériences sont très intéressantes, très amusantes. Ca me ramène plus de 50 ans en arrière, à mes souvenirs scolaires… », poursuit Mme Galli.

Atelier scientifique : Marie Thérèse et ses amies ont super bien germées !!!
Les patates douces de Marie Thérèse et ses amies ont super bien germé !!!

« Moi je ne suis pas allée jusque là à l’école, intervient Mme Gendarme, mais j’aime beaucoup apprendre cette matière. Je n’avais pas réussi à faire germer les lentilles, mais là, la patate douce, elle a drôlement pris ! J’étais contente ce matin d’arriver avec, je me suis dit que j’avais réussi quelque chose. » Et nos trois aînées de rire de bon cœur… Apprendre, expérimenter, partager dans la bonne humeur, c’est l’essence même de cet atelier, aussi humain, que scientifique…

Marie-Thérèse Gendarme, Simonne Galli, Danielle Texier.
Marie-Thérèse Gendarme, Simonne Galli, Danielle Texier.

Le prochain atelier scientifique se déroule le samedi 16 février, toujours à 10h30 jusqu’à midi / toujours à la salle d’animation du foyer restaurant Gambetta. GRATUIT et ouvert à tous de 5 à 99 ans. Sur inscription au 06 15 94 70 13

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Cultures & loisirs, Seniors, Solidaires, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *