Bande dessinée: des classes de Cenon préparent le festival Regard 9

Depuis des mois, le festival de bande dessinée « Regard 9 » se prépare dans les ateliers et les écoles. Le cru 2018, porté par 3 associations rassemblées, lâchera ses bulles à la halle basse de Darwin les samedi 2 et dimanche 3 juin  /Les 1, 4 et 5 juin pour les scolaires.  12 classes cenonnaises y participent. Dont une de l’école des Cavailles…

Regard 9, un festival BD qui rassemble et pétille

Grangetas Dall’osso/Médiatrice culturelle/ Passage à l’art –Regard 9 et Éric Audebert, directeur artistique de Regard 9

Grangetas Dall’osso/Médiatrice culturelle/ Passage à l’art –Regard 9 et Éric Audebert, directeur artistique de Regard 9

Trois associations dédiées à la promotion du 9ème art – Passage à l’art, Swann Expo et 9.33-  ont réuni leurs compétences pour devenir Regard 9, agence de la bande dessinée et de la littérature jeunesse. Ensemble, elle organisent, à Darwin, un nouveau festival à l’échelle métropolitaine. Le nouveau festival élargit son périmètre et promet un feu d’artifice de bulles ! Au programme : Dessinateurs, auteurs et illustrateurs de renom, jeunes talents, séances de dédicace, expos de planches originales, performances live, ateliers participatifs et… actions pédagogiques en amont dans 76 classes .

À l’école des bulles

À Cenon, 12 classes sont impliquées dont celles des groupes scolaires plaçant la BD au cœur de leur programme d’établissement. Comme l’école C.Maumey, partenaire historique du Festival Bulles en Hauts de Garonne. Les écoles Cavailles, Michelet et Van Gogh ont rejoint le projet Regard 9 cette année.

Workshop Regard 9 à l’école des Cavailles

Plusieurs centaines d’élèves participent à des parcours scolaires, composés d’actions pédagogiques toujours très stimulantes proposées et coordonnées par Jennifer Grangetas Dall’ Osso, médiatrice culturelle pour Passage à l’art depuis plusieurs années. A présent membre de Regard 9.

Les ateliers de pratique autour du dessin et de l’écriture de scénarios sont tirés d’une œuvre littéraire ou d’un récit de fiction:  Module 9ème art offrant 15 heures de travail par classe sous la houlette d’un.e auteur.e de BD, d’un.e artiste….

Jennifer Grangetas Dall’Osso : « Les élèves réalisent une BD complète, du séquençage au découpage, de l’encrage à la planche finale, la mise en couleur, le dessin. Il y a aussi des projets autour du numérique et celui destiné à des classes de maternelle : un travail plastique pour créer un album de BD uniquement avec des matières, des objets en volume. »

Aux Cavailles, c’est le cirque !

Workshop Regard 9 à l'école des Cavailles: "On reproduit les personnages de la BD qu’on a lue avec des photos de nos visages".

Workshop Regard 9 à l’école des Cavailles: « On reproduit les personnages de la BD qu’on a lue avec des photos de nos visages ».

À l’école des Cavailles, les CM2 de Sandrine Yvorel planchent sur le thème du cirque d’après l’album « Quand le cirque est venu » de Lupano et Fert (Ed. Delcourt), une BD remplie de personnages haut en couleurs, de saltimbanques libres et créatifs.

 Milan : « On reproduit les personnages de la BD qu’on a lue avec des photos de nos visages. On les colle sur un socle et avec différents matériaux, on réalise ces personnages comme on veut. J’aime bien, j’apprends qu’il y a plein d’outils que je ne connaissais pas. »

Les élèves créent des objets en volume avec la plasticienne Valentine Adenis: « Leur projet s’ajoute aux projets d’autres écoles. C’est intéressant pour eux de participer à cet ensemble, que des choses extérieures arrivent dans l’école et que leur travail sorte de l’école. Ils sont contents de cela !»

En 5 séances, tout doit être réalisé. Il en faut de la persévérance, de la minutie pour composer le tableau sur son socle. Et des trésors d’inventivité pour que boîtes à œufs, boîtes à chocolat, bouteilles en plastique, papiers journaux s’offrent une seconde vie. Chaque binôme réalise son propre univers dans un style rococo flamboyant avec moulure et frise personnalisées. Une dramaturgie s’organise. Les photos des visages fusionnent. Voici qu’entrent en piste un à un les héros de la BD, version CM2.

Neva trouve cela intéressant « parce qu’au lieu d’acheter des nouvelles choses, on peut recycler, faire aussi de jolies choses avec. »

Sandrine Yvorel : « Pratiquer les arts plastiques avec une personne dont c’est le métier leur donne l’occasion de toucher à d’autres matières, d’utiliser d’autres techniques. La BD, c’est un support qu’ils privilégient. Ils ont envie d’exposer leurs œuvres au festival. Le fait de les montrer et que leurs parents puissent se déplacer et assister à ce festival, c’est important pour eux. »

Leurs œuvres seront exposées du 2 au 5 juin à la halle basse de Darwin, pendant le festival. Comme celles de 77 autres classes.

Le 9ème art réunit bédéphiles et néophytes

Éric Audebert, directeur artistique de Regard 9 :

« L’exposition majeure du festival  « Regard 9 » 2018 mettra à l’honneur les auteurs des ateliers du professeur Demons à Bordeaux « Demons Inside.  Je tiens à inviter et à mettre en avant des auteurs qui ne sont pas forcément connus du grand public. Je souhaite faire avec eux une expo, une vraie création. Pour que le public apprécie mieux le travail d’un dessinateur de BD, un travail complexe… séquençage d’images, narration… Il y a des dessins qui dorment dans les cartons qui peuvent être de vrais trésors.  Notre  but est bien de réunir les bédéphiles qui ont la fureur d’en lire et ceux qui la vivent pour la 1ère fois. Grands et petits… Une manifestation pluridisciplinaire pour une autre lecture de la BD, en friction avec d’autres champs artistiques.

Jennifer Grangetas :

« On a la chance de promouvoir un art qui fédère toute une famille … La BD a cet avantage de concerner toutes les générations. On a une entrée très forte par les écoles mais avec les productions à l’affiche du festival, la remise de prix… on espère voir des familles très éloignées d’une pratique culturelle régulière arriver sur le festival. Là, on a gagné notre pari ! Rien qu’à voir toute la famille réunie autour d’un fils, d’une fille qui a remporté son prix de dessin et aller l’accompagner à la rencontre spéciale entre auteurs de BD et jeunes. C’est aussi comme cela qu’on peut toucher les moins jeunes. »


 Contact : Jennifer Grangetas Dall’osso/Médiatrice culturelle/ Passage à l’art –Regard 9 / 05 57 35 31 33 / passage-a-lart@orange.fr/

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Cultures & loisirs, Ecoles, collèges, lycée & cie, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *