Beongae : une énergie du tonnerre !

Beongae lors de la Fête de la musique 2015 à Cenon/ Photos Dalinda A

Beongae lors de la Fête de la musique 2015 à Cenon/ Photos Dalinda A

Beongae (prononcer pongai) veut dire tonnerre en coréen. C’est aussi le nom de l’ensemble de percussions traditionnelles coréennes samulnori, qui répète chaque semaine, à l’école de musique de Cenon. Beongae y organise à nouveau des ateliers « découverte » des percussions coréennes: les 26/09 et 03/10 dans le cadre du festival Animasia*… C’est mon amie musicienne Françoise qui vous raconte…
Beongae est le seul du genre en Aquitaine. Lydiane Claverie en est la présidente (Beongae est aussi une association). Elle habite Cenon et c’est une excellente joueuse de tambour janggu : « C’est une chance pour nous que Franck Dijeau, le directeur de l’école de musique, ait accepté de nous accueillir ici ! ».
C’est ainsi que, depuis 2014, le « Pays du Matin calme » s’invite dans les locaux du Château Tranchère, tous les samedis matin, l’emplissant de contrastes rythmiques (é)tonnants, venus de rites chamaniques lointains. L’année de la Corée en France* a sonné, à Cenon, bien avant l’heure officielle !

Beongae lors de la Fête de la musique 2015 à Cenon/ Photos Dalinda A

Beongae lors de la Fête de la musique 2015 à Cenon,

Samulnori ou « quatre-choses-jouer »

Le aamulnori était destiné à consacrer les bonnes récoltes de riz, à rythmer les grands moments de la vie rurale. On y pratique 4 types d’instruments. On les apprend sur le vif, par tradition orale, il faut juste avoir le sens du rythme.
Voyez le Kkwaenggwari, ce petit gong qui mène la transe, il est le tonnerre.

le Kkwaenggwari, ce petit gong qui mène la transe, il est le tonnerre.

le Kkwaenggwari, ce petit gong qui mène la transe est le tonnerre.

Le jing ing, grand gong résonnant, incarne le vent. Le janggu, tambour en forme de sablier, est la pluie et le buk, le tambour baril, fait les nuages. Alors, essayez-les et tentez de faire sortir l’harmonie du chaos entre rythmes trépidants et musique méditative… 1 samedi sur 2 de 9h30 à 12h30 (niveau avancé) et l’autre samedi de 10h30 à 12h30 (débutants).

Le janggu, tambour en forme de sablier, est la pluie

Le janggu, tambour en forme de sablier est la pluie

Beongaee a des contacts réguliers avec le Centre culturel coréen de Paris et le Festival Printemps Coréen de Nantes. Cela lui permet d’organiser ici des stages, des cours de haut niveau, avec des maîtres de samulnori de passage en France… et de sensibiliser le public à ce patrimoine musical qui fait florès.

Du tonnerre, vous dis-je !

Ces instruments joués ensemble dégagent une force irrésistible. 4 énergies fondamentales (physique, émotionnelle, mentale et spirituelle) s’y éprouvent en quête d’un équilibre. C’est joyeux, méditatif et terriblement grondant, se ressent par tous les organes.
J’ai testé pour vous leur stage de mai dernier, organisé à Cenon. Il y avait 2 professionnels du célèbre groupe Jinseo en tournée en France pour la 1ère fois. Si je vous dis que j’ai entendu vraiment gronder le tonnerre… que j’ai essayé du mieux que j’ai pu de faire ruisseler toute l’eau du ciel au janggu…

Ces instruments joués ensemble dégagent une force irrésistible.

Ces instruments joués ensemble dégagent une force irrésistible.

4 énergies fondamentales (physique, émotionnelle, mentale et spirituelle) en quête d’un équilibre.

4 énergies fondamentales (physique, émotionnelle, mentale et spirituelle) en quête d’un équilibre.

Des fervents de la culture coréenne

Lydiane a vécu 3 ans en Corée du Sud pour son travail. Elle en connaît la langue et a profité de son séjour pour pratiquer le janggu. En 2010, l’École Coréenne de Bordeaux reçoit du pôle éducation de l’Ambassade de Corée, un jeu complet d’instruments traditionnels samulnori, mais sur place, personne ne sait en jouer. Lydiane, de retour à Bordeaux, se propose et fonde peu à peu le groupe, avec d’autres tout aussi passionnés.
« Beongae est né en 2012 ; nous sommes plus d’une dizaine dont 6 amateurs bien avertis, de diverses nationalités, des Français, des Coréens, tous d’horizons différents… »

C’est joyeux, méditatif et terriblement grondant

C’est joyeux, méditatif et terriblement grondant

Contact : beongae33@gmail.com/ 06 37 96 71 34
Voir aussi la page facebook de Beongae

*Les 10 et 11 octobre 2015, dans le cadre d’Animasia, un groupe traditionnel de samulnori de la ville de Gwangju vient avec une délégation. Il y aura aussi le groupe de Paris : Wol Yo IL.
*Les festivités Corée en France sont prévues de septembre 2015 à août 2016, prolongées par l’Année de la France en Corée de mars à décembre 2016.
Ce contenu a été publié dans Cultures & loisirs, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *