Dans les jardins cenonnais du 18ème printemps des poètes

poesie plurilingue Centre la Colline Cenon 2016 (14)Le Printemps des poètes est un temps fort de la saison culturelle à Cenon. Un mois de mars entier pour partager l’efflorescence de créations et de poèmes, semés en automne, cultivés en hiver et qui éclosent au printemps… Avec quelques amis, nous avons gambadé de jardin en jardin en nous gorgeant de rencontres et de poèmes…

Dans le jardin de l’école Camille Maumey : mon corps est un poème

«Dans la bouche, y’a des… ? DENTS, Dans les dents, y’ a des ? RACINES, Dans les racines, y’a des…PETITES PLANTES !» Fragments de ce qu’ont écrit 27 élèves de CE2 de l’école Camille Maumey, pour le 15 mars, jour de leur spectacle à la Médiathèque J. Rivière. Des élèves emballés par la venue en classe du poète Simon Martin. Il leur a lu des extraits de son recueil «Avec mes deux mains».

la poésie ça captive !

la poésie ça captive !

La poésie ça active !

La poésie ça active !

Les répercussions ont été immédiates. Olivier Dubourg, directeur de l’école : « De là, un petit travail d’écriture de poèmes sur le corps humain, le cou, les jambes, le tibia. Ils ont renvoyé leurs textes à Simon qui les a commentés, on a retravaillé». Le comédien Wahid Chakib, lui, a mis en scène tout cela, rythmé, brassé les énergies des élèves pour bâtir le grand spectacle final.

Isabelle Damotte, une poète dans le jardin du service de proximité

Prenons la rencontre organisée entre la poétesse Isabelle Damotte et des habitués du Service de proximité de la Ville. Par sa simplicité, elle a su les mettre à l’aise.

Elle a réactivé en chacun le souvenir de poèmes appris dans leur jeunesse. Fouzia Ben Moussa, agent de relais social : «On a découvert pas mal de talents ! » et chez ces personnes, souvent en butte à la précarité, un aspect ignoré, un goût pour les mots.

La seule présence d’Isabelle lisant ses poèmes «les a bercés». Et là s’est ouverte une brèche… «On parlait de poètes, de Lamartine, on a lu des ouvrages». Et le «C’est pas pour nous la poésie !» a fondu comme neige au soleil du printemps….

Dans le jardin du Lycée la Morlette: poèmes en fresque et en slam

Au Lycée des Métiers La Morlette, pour rien au monde on ne raterait un Printemps. Les 3ème Prépa Pro ont réalisé, en lien avec le collectif d’artistes «Skinjakin», un des must de cette édition : la grande fresque calligraphique Déjà demain.

«C’est pour s’exprimer et poser des mots sur leur devenir professionnel et personnel, rêver aussi», confie Isabelle Maisonobe, leur professeure. Palmiers, avions, parachutes: des tourbillons de mots voyageurs, de formes et de signes éclaboussent la fresque.

Isabelle Maisonobe, Edward Sainte-Luce, Jean-Michel Martinez; profs et coach; la poésie pour parler et rêver la vie des lycéens

Isabelle Maisonobe, Edward Sainte-Luce, Jean-Michel Martinez; profs et coach; la poésie pour parler et rêver la vie des lycéens

Le Printemps, pour l’atelier slam, c’est l’opportunité de se produire en public et de tester leur flow . «Ça les prépare bien pour le festival des lycéens», remarque Jean- Michel Martinez, professeur et responsable de l’atelier. Leurs textes entre ombre et clarté, enfantés dans l’atelier font rimer emploi, attentats de Paris, famille…

Avec ou sans musique, Edward Sainte-Luce, coach, aide les lycéen-ne-s à développer leur sens artistique, leur affirmation de soi dans leur interprétation sur scène, devant un public. « Chaque année, j’ai de très belles surprises. »

Le portrait d’Andrée Chedid dans le jardin de FAIRE

Marie Rouzier, Directrice, et de Pilar Cerf coordinatrice de l’ accompagnement scolaire/ Association FAIRE

Marie Rouzier, Directrice, et de Pilar Cerf coordinatrice de l’ accompagnement scolaire/ Association FAIRE

À FAIRE, 140 enfants en accompagnement scolaire ont co-réalisé un portrait géant de la poétesse Andrée Chedid. Manière subtile d’entrer en poésie. Marie Rouzier, Directrice de Faire : «On leur en a parlé, fait lire et entendre ses poèmes, avant de passer au portrait». Actions de sensibilisation, petits ateliers de création de poèmes, happenings prévus sur certains sites d’accompagnement à la scolarité, échanges de poèmes entre enfants.

Sur les différents sites d’accompagnement scolaire, les enfants ont agencé des bribes de poèmes et dessiné un fragment du visage de la poétesse.

En hommage à Andrée Chedid, les 8 panneaux, préparés séparément ont été assemblés le 25 mars, jour de clôture du Printemps des poètes dans une médiathèque J. Rivière comble d’un public enthousiaste de la prouesse des enfants.

Andrée Chedid en huit panneaux: un portrait à la mesure du talent de la Poétesse

Andrée Chédid en huit panneaux: un portrait à la mesure du talent de la poétesse

Dans le jardin de la Colline, fleurissent des poèmes plurilingues

Spectacle poétique et poésie plurilingue Spectacle poétique par les apprenants du Centre social et culturel La Colline et poésie plurilingue par un groupe de poètes amateurs

Spectacle poétique et poésie plurilingue / Centre social et culturel La Colline

Quand dans la musique des poèmes résonnent les harmonies ,les rythmes et les accents de multiples pays, le plaisir de l’écoute s’intensifie, le bonheur irradie… Chaque printemps, les adhérents des ateliers socio linguistiques du centre social et culturel La Colline et l’association Alifs offrent aux Cenonnais une généreuse brassée de poésie plurilingue. Chaque printemps, ceux qui reçoivent ce précieux cadeau s’en trouvent bouleversés et vitalisés. Cette année, une scénographie toute en grâce reliait les voix , les langues et leurs accents dans une farandole de couleurs, d’étoffes et de poèmes.

Spectacle poétique et poésie plurilingue

Spectacle poétique et poésie plurilingue/ Centre social et culturel La Colline

Spectacle poétique et poésie plurilingue Spectacle poétique par les apprenants du Centre social et culturel La Colline et poésie plurilingue par un groupe de poètes amateurs

Spectacle poétique et poésie plurilingue / Centre social et culturel La Colline

4-mp3-Det aussi des vidéos sur ma page Facebook

et des entretiens audio sur l’appli CENON TEMPO: à télécharger gratuitement sur Google Play (pour smartphones et tablettes) et sur App Store (pour tablettes ipad)

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Cultures & loisirs, Ecoles, collèges, lycée & cie, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *