Déclics sportifs et emploi : Le sport mène aussi à la banque !

Président de l’association locale OnCatalyse, Abdé Rchouk a coordonné une formation pour le compte de l’APELS (Agence pour l’éducation par le sport) et la banque L.C.L.  A la clé  : 10 contrats pro. amenant 10 jeunes vers des CDI. Explications et témoignages…

Dans le parc Palmer, Filles et garçons, montent sur le ring de la préparation à un métier de la banque

Dans le parc Palmer, Filles et garçons, sur le ring de la préparation à un métier de la banque

Transposer les valeurs du sport au milieu professionnel de la banque

Depuis 20 ans, l’APELS utilise le sport comme vecteur d’éducation et d’insertion socio-professionnelle, dans le but d’inscrire les jeunes dans un parcours vers l’emploi durable. En 2015, l’association signait un partenariat, «  Déclics sportifs  »,  avec la banque LCL.

«  La démarche de l’APELS est de dire  : il y a des talents dans les quartiers populaires, dans les clubs sportifs, mais bien souvent, ces jeunes n’ont pas un accès facile à l’emploi  », résume Abdé Rchouk. «  Recruter dans les clubs sportifs, c’est repérer des jeunes qui ont les valeurs du sport en eux  : la détermination, l’effort, le respect, la gestion du succès comme de l’échec, des qualités transposables dans le milieu professionnel.  » 

Une opportunité gagnée par l’association cenonnaise OnCatalyse

Abd Rckouk, Président de l'association cenonnaise OnCatalyse

Abd Rckouk, Président de l’association cenonnaise OnCatalyse

Intervenant et coordinateur lors des sessions parisienne et marseillaise, Abdé Rchouk, Président de l’association locale OnCatalyse,  a mis tout en œuvre pour que cette formation vienne jusqu’en terres girondines et cenonnaises. « Ma première mission a été de transmettre l’information à cinquante clubs primés en Métropole par l’APELS. Le critère essentiel : que les associations aient la capacité de dégager un tuteur référent, qui suive le jeune tout au long de sa formation.  »  Seuls cinq clubs ont pu présenter des candidats, âgés de 18 à 28 ans. De mai à septembre, Abdé Rchouk a ensuite multiplié les rendez-vous pour tester les motivations et s’arrêter sur dix profils.

Terrains de sports et salles de cours: une formation équilibrant physique et mental

Terrains de sports et salles de cours: une formation équilibrant physique et mental

Une formation en trois temps qui débouche sur un emploi

«  En septembre, nous sommes partis à Souston, vivre une semaine en immersion et bâtir une cohésion d’équipe  », poursuit-il.

La seconde étape s’est déroulée à Cenon, où durant trois semaines, la Maison des sports a servi de salle de classe  : ateliers prise de notes, communication verbale, technique commerciale, gestion du stress, théâtre, français, mise en situation, entretiens d’embauche, sports tous les après-midis.

Mise en situation : simulation d'entretien d'embauche

Mise en situation

La troisième étape était consacrée aux apprentissage des techniques de banque (à l’école supérieure de la banque, le CFPB), suite à quoi, les dix postulants signaient un contrat pro de 12 à 18 mois, débouchant sur un CDI. «  Trois jeunes seront orientés sur des postes en Centre de Relation Client et sept en agence, sur des postes de conseillers  », complète Abdé. Parmi les bénéficiaires  : un Cenonnais et deux licenciés du club de l’US athlétisme.

 Entraînement sur la piste d'athlétisme du parc Palmer

Entraînement sur la piste d’athlétisme du parc Palmer

Rencontre avec Nader – 28 ans, habitant de Cenon, Warren et Rakatou, tous deux 22 ans, athlètes à l’US Cenon.

Nader - 28 ans, habitant de Cenon, Warren et Rakatou, tous deux 22 ans, athlètes à l'US Cenon.

Nader – 28 ans, habitant de Cenon, Warren et Rakatou, tous deux 22 ans, athlètes à l’US Cenon.

Nader  :  Après avoir travaillé de nombreuses années dans des centres sociaux, j’ai souhaité changé de domaine d’activité. Je pratique le foot en salle à Pessac. Cette formation m’a intéressé car elle allie études et sport. La banque, c’est une branche qui m’attire. Je suis une personne qui aime bien emmagasiner les expériences dans divers domaines.  A l’origine, j’ai un baccalauréat comptabilité. Finalement, ça se rejoint…

Warren  : Je possède un bac pro infographiste et pratique l’athlétisme, le 200m, à Cenon. Jusque là, j’étais vendeur. L’an dernier j’occupais cinq emplois : 35h à Décathlon Bouliac, 10h à Décathlon Sainte Catherine, le week end à Sud Ouest, et le matin je sortais des terrasses de bistrot… J’avais certes de très bons revenus, mais pas le temps d’en profiter. Ma santé et mes résultats sportifs commençaient à s’en ressentir. Je n’avais plus le temps de m’entraîner. Or je suis un compétiteur qui aime gagner. Mon coach, Stéphane Savary, m’a envoyé un mail disant  :  « Est ce que tu veux devenir banquier ? ». Qui ne serait pas intéressé  ? 35 heures par semaine, dans un bureau, avec un très bon salaire, moi ça me va  !

Rakatou  : Egalement licencié à l’US CENON athlétisme, je détiens un bac pro maintenance industrielle, que j’ai voulu poursuivre par une licence en science pour l’ingénieur. Mais ça a été compliqué.  Du coup j’ai voulu  changé de domaine. Tout ce que j’apprends là ne peut  que me servir, m’enrichir.

Détermination, esprit d'équipe, effort, respect, gestion du succès comme de l'échec... des valeurs sportives transposables dans le milieu professionnel.

Détermination, esprit d’équipe, effort, respect, gestion du succès comme de l’échec… des valeurs sportives transposables dans le milieu professionnel.

Nader : Le stage se déroule en trois étapes. La semaine d’immersion a Souston a été très intensive. Le but d’Abdé, le coordinateur, était de dévoiler nos personnalités, vérifier que nous avions les compétences sportives et psychologiques, que nous étions aptes à endurer une longue formation. Lors du stage 2 à Cenon, des intervenants nous ont enseigné différentes matières : prise de note, communication verbale, technique commerciale, gestion du stress, théâtre, français, mise en situation, entretien d’embauches, sports tous les après-midis. Au CFPB, école supérieure de la banque, nous apprenons les techniques des produits de la banque. Enfin, nous signerons un contrat de professionnalisation, immergé dans l’entreprise. Au bout de 12 à 18 mois, ce contrat se traduira par un CDI.

Créer une cohésion d'équipe pour gagner ensemble : ça marche dans le sport comme dans la vie professionnelle.

Créer une cohésion d’équipe pour gagner ensemble : ça marche dans le sport comme dans la vie professionnelle.

Warren   : ça devrait aboutir sur un poste de conseiller, mais nous sommes plusieurs à avoir l’ambition de terminer directeur d’agence. C’est notre côté compétiteur sportif qui nous fait voir plus loin que le bout de notre nez. C’est ce talent de sportif que LCL recherche en nous. Nous avons envie d’évoluer et le milieu bancaire s’y prête. Il y a plus de 400 sortes d’emplois. Tous les deux ans nous pouvons évoluer, changer de poste, trouver celui qui nous correspond le mieux.

Rakatou   : Niveau indemnités, nous sommes payés par Pôle Emploi durant les trois mois de stage. Dès que nous rentrerons en contrat pro, nous serons salariés par LCL. Les premières embauches en CDI pourraient être concrètes dès le mois de mai 2019.

Nader   : Nous intégrons LCL en contrat pro le 5 décembre. Durant ces trois derniers mois, nous avons rencontré plusieurs parrains – marraines, cadres chez LCL.  «    Déclics sportifs  » est une première pour eux aussi. Et on sent chez eux un réel engouement, ils sont impatients de nous former en agence, nous encouragent.

Warren   : Durant ce stage, nous avons appris sur nous mêmes, tant physiquement que psychologiquement. Depuis tout jeune, on nous répète qu’on arrivera pas à grand chose, nous avons à cœur de prouver le contraire.

10 jeunes et Abdé Rchouk qui coordonne une formation vers les métiers de la banque à Cenon

Une partie des jeunes en formation avec Abdé Rchouk devant le siège de son asso OnCatalyse

Et vous savez ? Les 10 jeunes ont signé leur contrat pro le 4 décembre: Bravo les jeunes ! Je vous souhaite une année 2018 riche de découverte et de réussite professionnelles.

APELS : Agence pour l’éducation par le sport

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Du sport, Emploi, La vie des assos, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *