Donner sa moelle osseuse ça sauve des vies!

 comcenon-veilleursdevie-7032015-2

Samedi 7 mars, mon pote Nobru est allé au Rocher de Palmer suivre une journée de sensibilisation au don de moelle osseuse. A 19h,il y a retrouvé plein de représentants associatifs de la ville, venus comme lui dans le but d’apprendre et de relayer l’information. Et ils en ont appris des choses…

D’abord, la moelle osseuse est indispensable à la vie  ! Elle est l’usine à globules rouges (qui transportent l’oxygène), globules blancs (qui luttent contre les infections) et plaquettes (qui arrêtent les saignements). La greffe de moelle osseuse représente donc une chance considérable de guérison pour les personnes atteintes de maladies graves du sang.

comcenon-veilleursdevie-7032015-3

Dominique Fizet, chargée de mission à l’agence de biomédecine, en pleine conférence.

Seulement, il faut que le malade et le donneur soit compatibles. C’est rare. Une chance sur quatre entre frères et sœurs. Une chance sur un million si on doit rechercher à travers le monde… C’est important de se faire connaître, d’être donneur volontaire, afin de constituer des fichiers recensant des donneurs présentant des HLA (Human Leucocyte Antigen), des cartes d’identité biologique pour faire simple, les plus variées possible. Comment faire pour donner  ? Le plus simple est d’aller sur le site de l’Agence de biomédecine  : www.dondemoelleosseuse.fr

« Le Rayon vert »

A 20h30, direction la salle assise 650. Sur scène, élèves et  professeurs de 3ème de l’ensemble scolaire Rambaud de La Brède y présentait la pièce «   Le rayon vert   ».

Les jeunes comédiens de l'ensemble scolaire Ramaud de la Brède à l'aise sur la scène de la 650

Les jeunes comédiens de l’ensemble scolaire Rambaud de la Brède à l’aise sur la scène de la 650

Jouer et créer avec ses profs, une chouette façon d’apprendre à l’école  ! Et quels sujets  : les justes de la seconde guerre, la moelle osseuse, l’inter génération  ! Et tous s’en sont sortis comme des pros, surfant entre profondeur et légèreté, dans une mise en scène inventive incluant des diaporamas, de la vidéo, une chanteuse, un violoniste de l’Opéra de Bordeaux, et signée, comme pour le texte, Corine Capbern. Un triomphe.

Les quelques 600 spectateurs présents ne s’y sont pas trompés. A la sortie, j’ai même vu Dominique Fizet, chargée de mission à l’Agence de la biomédecine, à l’origine de cette soirée, visiblement émue par une telle fréquentation. C’est que l’on sait être attentif et solidaire à Cenon.

Alors je vous le répète…  Le plus simple est d’aller sur le site de l’Agence de biomédecine  : www.dondemoelleosseuse.fr

 

Ce contenu a été publié dans Solidaires, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *