Echange européen entre Cenon et Laredo: Autour des droits de l’enfant

Rhama présente son oeuvre

Rhama présente son oeuvre

Olla ! C’est pas Canell’ mais une de ses vieilles copines qui a fait le reportage…

Art. 5 Orientacion de los padres y madres / le droit d’être guidé par tes parents. Las autoridades deben respetar a tus padres y a todas las personas que sean responsables de tu educacion.

Tu familia tiene la responsabilidad de ayudarte a ejercitar tus derechos.

Les pays doivent respecter le droit et le devoir de tes parents de te guider et de te conseiller dans l’exercice de tes droits et le développement de tes capacités.

Por Rhama Ben

Flori Dientete lit l'article devant son oeuvre: le droit à la protection de la vie privée

Flory Dientete : le droit à la protection de la vie privée

Clariza Soto, lit l'article devant son oeuvre

Clariza Soto a choisi un article sur le droit de l’enfant handicapé

Art. 16 Proteccion de la intimitad / le droit à la protection de la vie privée

Tienes derecho a una vida privada propia, a que se respete la vida privada de tu familia y a la intimitad de vuestro domicilio, a que no te abran la correspondencia y a que nadie ataque tu buena imagen.

Personne n’a le droit d’intervenir sans raison légale, d.ans ta vie privée, c’est à dire ta vie avec tes parents et ton intimité. Ta maison, ton courrier ainsi que ton honneur et ta réputation font partie de ta vie privée et sont également protégés. Les pays doivent créer des lois qui protègeront tous ces aspects de ta vie privée.

Por Flory Diantete

Art 23 Los niños y niñas discapacitados / les droits de l’enfant handicapé
Si sufres alguna discapacidad fisica o mental, tienes derecho a cuidados y atenciones especiales que garanticen tu éducacion y capacitacion con el fin de ayudarte a que disfrutes de una vida plena.

Si tu es handicapé, tu as le droitde vivre la meilleure vie possible. Tu as le droit au respect de ta personne et de ta dignité. Tu as le droit d’être traité de la même manière que les autres enfants, pour devenir le plus autonome possible et participer à la vie de ta communauté. Les pays doivent donc apporter une aide supplémentaire à tes parents…

Por Clariza Soto

 

A l’occasion des 25 ans du jumelage entre Cenon et Laredo, fêté en 2013, les deux villes ont engagé un projet européen d’échanges entre jeunes, sur le thème de la Déclaration des droits de l’enfant. Après une première phase de rencontres et de coopération à Laredo (traduction en dessin et peinture d’article de leur choix dans la Charte), les jeunes Cenonnais accueillaient leurs amigos de Laredo pendant les vacances de printemps.

Une jeune fille lit son article demandant aux parents de ne pas se déchirer

Une jeune fille lit son article demandant aux parents de ne pas se déchirer

Un jeune homme et son oeuvre: la guerre n'est pas un jeu

Un jeune homme et son oeuvre: la guerre n’est pas un jeu

Entre sorties en free style, concerts de rap & battle, délires juvéniles et visites civiques (Conseil général de la Gironde, Commissariat de Cenon) et touristiques aussi, les jeunes ont travaillé lors d’ateliers citoyens. A partir de leur article de la charte déjà sélectionné et traduit visuellement, chacun a rédigé son propre engagement.

 

Vendredi 25 avril, l’exposition de leurs oeuvres, installées dans le hall de la Maison des associations a été inaugurée par Alain David, Maire de Cenon et Maria Pilar Santisteban, élue de Laredo.

Chaque jeune a lu son engagement devant son oeuvre et prêté serment.

 

Face aux jeunes, des élus et d'autres jeunes

Elus et jeunes s’engagent pour le respect des droits de l’enfant

 

Jeunes et élus des deux villes préparent déjà la suite: musique et théatre pour approfondir ensemble les valeurs européennes de citoyenneté et d’égalité. A suivre sur ce blog et sur celui des jeunes dès… qu’il sera en ligne…

Pour + d’infos :
http://www.ville-cenon.fr/ma-ville/jumelages-et-cooperations/1414-jumelage-avec-laredo.html

La Déclaration des droits de l’enfant est une résolution adoptée le 20 novembre 1959, par l’Assemblée générale des Nations unies. Elle est composée de 10 principes à suivre.

1. Le droit à l’égalité, sans distinction de race, de religion ou de nationalité.
2. Le droit à une attention particulière pour son développement physique, mental et social.
3. Le droit à un nom et à une nationalité.
4. Le droit à une alimentation, à un logement et à des soins médicaux appropriés.
5. Le droit à une éducation et à des soins spéciaux quand il est handicapé mentalement ou physiquement.
6. Le droit à la compréhension et à l’amour des parents et de la Société.
7. Le droit à l’éducation gratuite et aux activités récréatives.
8. Le droit aux secours prioritaires en toutes circonstances.
9. Le droit à une protection contre toute forme de cruauté, de négligence et d’exploitation.
10. Le droit à la formation dans un esprit de solidarité, de compréhension, d’amitié et de justice entre les peuples.

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE, aussi appelée « Convention relative aux droits de l’enfant ») est un traité international adopté par l’ONU en 1989 dans le but de reconnaître et protéger les droits spécifiques des enfants. C’est une déclinaison spécifique aux enfants des droits de l’homme tels que prévus par la déclaration universelle des droits de l’homme.

Elle constitue l’aboutissement d’un long processus international engagé en 1923 par l’Union internationale de secours aux enfants (en), qui adopte la déclaration de Genève1 ensuite adoptée en 1924 par la Société des Nations. C’est en 1959, 11 ans après l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme, que l’Assemblée générale des Nations-Unies adopte la première déclaration des droits de l’enfant, qui donnera lieu, 30 ans plus tard en 1989, au texte actuel2 rédigé à l’initiative de la Pologne dès 1978 sur le fondement des idées du pédiatre polonais, le Dr. Janusz Korczak3.

Elle se complète de protocoles facultatifs que les États partie à la convention sont libres de ratifier, ou non. Le suivi régulier de l’application de la convention et des protocoles facultatifs est assuré par le comité des droits de l’enfant placé auprès du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme.

En l’honneur de cette Convention est organisée tous les 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant.

Source WIKIPEDIA

http://www.unicef.org/rightsite/files/Frindererklarfr(1).pdf

 

Ce contenu a été publié dans Ecoles, collèges, lycée & cie, Jumelages & partenariats internationaux, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Echange européen entre Cenon et Laredo: Autour des droits de l’enfant

  1. Emma dit :

    Paraîtrait que ces jeunes gens ont créé un blog sur leur échange franco espagnol… Il y avait deux photographes avec eux qui shootaient et filmaient 24/24… ça serait bien que tu fasses un lien Canell’. Il me tarde de voir les images et les commentaires de ce séjour à Cenon qui se terminait avec la mix’ up battle 7 au Rocher hier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *