Fête des sports et des associations, 24ème édition

Samedi 16 septembre, le complexe sportif multi-activité La Morlette invitait le monde associatif à se présenter au public. Rencontres, dégustations et démonstrations pour démontrer la variété et le dynamisme du tissu associatif local.

«  Les associations et les bénévoles servent de ciment entre les citoyens  », a rappelé le Maire Jean-François Egron, lors de son discours de remerciement aux acteurs cenonnais. «  Quelques 400 associations œuvrent dans tous les domaines, touchant à la vie et au quotidien des Cenonnais  :  culture, sport, citoyenneté, santé, intégration, éducation, humanitaire, etc. Mon rôle est de tout mettre en œuvre pour que ce dynamisme et cette solidarité perdurent longtemps.  »

A l’intérieur du gymnase Gilbert Lalanne, démonstrations de boxe, full contact, hand, tennis, judo, tennis de table, twirling bâton, danse hip hop, etc. se succédaient sans relâche.

A l’extérieur, les stands grouillaient de l’enthousiasme communicatif des bénévoles, d’ordinaire davantage habitués à l’ombre et au dévouement, qu’à la lumière. Survol non exhaustif des nouveautés présentées.Musique, danse, théâtre…

Le Théâtre Alizé se réjouit de l’ouverture de sa salle de spectacle (49 places) au cœur du Loret. «  Des spectacles amateurs et professionnels y seront programmés le vendredi. En semaine, nous prévoyons des séances réservées aux scolaires. Durant les périodes de vacances, nous animerons des stages  : enfants comme adultes. Nous souhaitons également nous ouvrir au monde de l’entreprise, au travers de mini stages d’expression, de confiance en soi  », détaillent les membres de la troupe.Autre troupe, vocale celle-ci  : le Bordeaux Mass choir. «  Intégrés aux ateliers de l’OCAC, nous attaquons notre seconde année. Nous nous réunissons une fois par mois dans le but d’apprendre des chants gospels et de nous produire en spectacle. Trois week-end par an, nous organisons des master class menés par un professionnel reconnu.  » Rappelons que l’OCAC présente de nombreux ateliers  : arts (poterie, émaux, sérigraphie), danses (africaine, capoeira, classique, salsa, hip hop…), théâtre, vielle à roue, etc.Balkanika visite les danses traditionnelles de Macédoine, Roumanie, Serbie, Bulgarie, Grèce, et même d’Israel. En activité depuis vingt ans, l’association propose pour la seconde année des cours hebdomadaires au complexe sportif de La Morlette.

Bien plus sportive, J’aime bouger, donne des cours de zumba et de strong zumba, (mélange de cardio et de renforcement musculaire). En rythme et en musique  !Humanitaire et solidarité

Créée en avril dernier, Zanaka Manantenina (enfants de Manantenina) est à l’initiative de M. et Mme Rebeyrol.  «  Mon épouse est originaire de ce village malgache, isolé, situé au bord de l’Océan Indien. Notre action vise en priorité l’aide alimentaire. Quant à l’amélioration du confort du village, elle passe notamment par la construction d’une école.  »Depuis près de dix ans, Carrefour des cultures mène des projets pour l’accès à l’eau des populations marocaines. Début novembre, elle interviendra à Ain Gharbaoui (rénovation d’un abreuvoir, distribution de fournitures scolaires), avec le soutien de la ville de Meknès, dans le cadre du jumelage Cenon – Meknès.

Education pour tous

Hedissoha est une association réunissant parents et professionnels pour accompagner les enfants et adolescents porteurs de troubles autistiques. «  Nous proposons une prise en charge psycho-éducative à domicile, et cherchons à développer des partenariats afin d’intégrer les enfants dans la vie de la cité  », précise la présidente Elodie Chouchane. 11 enfants âgés de 3 à 17 ans sont ainsi encadrés.

J’avance et je m’élève anime quant à elle des ateliers pour augmenter le potentiel de chacun (capacité de travail et d’adaptation, confiance en soi, gestion des émotions, etc.). «  Nous croyons que chacun peut progresser quelque soit l’âge et la nature de ses difficultés  », mentionne la coordinatrice Stella Kaloudis,

Déjà bien ancré dans la ville (loisirs, prévention et séjours pour les 9 -17 ans), le CPLJ renforce son partenariat avec le collège Jean Zay. «  Un mardi sur deux, nous animerons un atelier en vu de réaliser des outils de prévention et d’information à destination des écoles primaires  », explique le responsable Jean-Pierre Bonnaudin.  «  Par ailleurs, suite à la suppression de la classe relais, nous prendrons en charge les décrocheurs scolaires, sur des périodes allant de deux à quatre semaines.  »

Vous cherchez une association ou un renseignement, rendez-vous en un clic sur le site de la ville de Cenon, rubrique annuaire des associations  :

https://www.ville-cenon.fr/24-espace-association.html

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Cultures & loisirs, Du sport, La vie des assos, Solidaires, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *