Gestion urbaine de proximité et collège Jean Zay: Le punch du graff au service du tri

MAS & MOKA, deux street artists mettent leur art au service de la lutte contre les incivilités au collège Jean Zay de CenonDes collégiens de Jean Zay préparent slogans et visuels « punchy » pour inciter à mieux trier ses déchets. Une initiative du service municipal Gestion Urbaine de proximité en équipe avec les « street artists » MAS et MÖKA .

Un mardi sur deux, en début d’après midi, des professionnels et associatifs cenonnais , investissent le collège Jean Zay et y animent des ateliers. Les collégiens découvrent la diversité de l’offre associative locale et participent à des actions citoyennes.

Bornes to be alive

Le service Gestion Urbaine de Proximité de la mairie, missionné (entre autre) pour convaincre la population de trier ses déchets et de ne pas laisser traîner ses encombrants dans la rue, travaille avec un groupe de 20 élèves de 6ème – 5ème, sur la problématique des déchets et dépôts sauvages qui dégradent la qualité de la vie en ville.

Customiser des bornes de collecte de déchets triées en mode 7 familles....

Et pour élaborer une campagne de communication contre cet incivisme avec des ados, le service municipal a choisi l’art du «graff». Coachés par les artistes Màs et Möka, les élèves préparent la customisation de bornes de recyclage et la création d’une série d’affiches. Le pitch: une famille de fiction, en mode BD. A chaque borne, son personnage : le père, la mère, la fille, la grand-mère, etc. délivrent un message. A suivre…

 

 

 

Lutter contre les incivilités par le graff et les punchlines

Pierre Lefort, Chef du service Gestion Urbaine de Proximité :

Pierre Lefort, Chef du service municipal Gestion Urbaine de Proximité en intervention au collège Jean Zay

Pierre Lefort, Chef du service municipal Gestion Urbaine de Proximité en intervention au collège contre les incivilités.

« Avec les jeunes et les « street artists », nous voulons sortir des sentiers battus, interpeller les habitants en captant leur regard, leur attention .

Avec nos partenaires (Domofrance, Véolia, la Police municipale, l’inspecteur d’hygiène et de salubrité, etc.) nous allons inviter les collégiens à assister au levage d’une borne à déchets enterrée.

Histoire de montrer sur le terrain comment le tri sélectif est plus ou moins bien fait, comment il peut être souillé par des produits qui n’y ont pas leur place, comment un mauvais stationnement peut empêcher l’opération de collectage, etc. Les jeunes sont les citoyens de demain et les meilleurs prescripteurs possibles pour que changent les habitudes au sein des familles.   »

*Miloud dit Màs graffe depuis une vingtaine d’années. A Cenon, il est l’auteur des fresques ornant les murs de la côte de la Vieille Cure, sur le city stade de Beausite, l’école maternelle Camille Maumey. Benjamin Le Houëzec dit Möka, peint à la bombe depuis une dizaine d’années. Il intervient très régulièrement dans des ateliers pédagogiques. Ensemble, ils évoluent au sein du collectif «Le grand crü », avec un troisième complice : Blade.

https://masgraffiti.fr/

Tout savoir sur la Gestion Urbaine de Proximité

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Cadre de vie, Cenon ma ville, Ecoles, collèges, lycée & cie, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *