« Homme ou animal » ; l’expo safari tout près de chez vous…

EXPO HOMME ou ANIMAL vernissage 07 04 2016 CENON COM (60)Allez-y, courez-y, promenez-vous-y tout l’après midi, amenez-y vos ami-e-s ! Vous ne le regretterez pas !!! L’exposition « L’homme ou l’animal » prend ses aises et déploie ses œuvres dans le parc, le château et le Rocher de Palmer. De la beauté, du mystère, de l’humour, de la créativité, de l’inquiétante étrangeté, de la folie, de la virtuosité, une opulente diversité, de la marche à pied… de l’art, quoi !!! Jusqu’au 3 mai…

20 plasticiens, 40 collégiens…

Le 7 avril, jour du vernissage, il ne faisait pas très beau… vers 17h15, j’avais un peu la flemme … Heureusement mon amie Céline m’a secouée … D’après elle, c’était « l’expo à ne pas rater », la seule expo qui réussit à s’installer à la fois dans le parc Palmer, le château (centre culturel) et le Rocher !… Une expo qui mixe les œuvres de 20 plasticiens de l’Atelier Mobile et de l’Atelier Citrouille et de 40 élèves des deux classes CHAAP (classes à horaires aménagés Arts Plastiques) du collège Jean Zay… ».
Comment résister à une telle profusion artistique ? Je l’ai suivie et je ne l’ai pas regretté. Au contraire ! Il y a tellement d’œuvres à découvrir qu’il faut que j’y revienne… Je vous raconte…

Passer dans une autre dimension

rassemblement de bocaux remplis d’eau où flottent du rouge (poissons ? feuilles d’automne ? algues ?) vous invite à passer dans une autre dimension.

Station de biologie marine… dans le parc Palmer !

Au début, j’étais un peu , comment dire… intriguée… Quand on entre dans le parc Palmer par l’allée centrale qui mène droit au château, on tombe sur une « station de biologie marine »(c’est écrit sur un panneau), là dans le parc… qui est quand même assez loin de la mer… non ? Mais comment expliquer… Ce modeste rassemblement de bocaux remplis d’eau où flottent du rouge (poissons ? feuilles d’automne ? algues ?) vous invite à passer dans une autre dimension.

Des traces de pas...pattes...

Des traces de pas…pattes…

Ah oui, il y avait aussi des traces de pas, de pattes, de sabots, des traces de pieds zarbis et fluos… Comme si des êtres (homme ou animal ?) venus d’ailleurs avaient gambadé dans le parc après avoir pataugé dans des flaques de stabilos…

 

Elina-Rose et Maria, mes deux guides

Comme nous n’étions pas très en avance, je me suis rapidement engouffrée dans le hall du centre culturel, bondé de visiteurs et garni jusqu’au plafond de peintures globuleuses… J’y repasserai plus tard…

Dans le hall du château Palmer, les oeuvres dejantées et globuleuses de Rodolphe Compagnon et de KAZ

Dans le hall du château Palmer, les oeuvres dejantées et globuleuses de Rodolphe Compagnon et de KAZ

Et là, en demandant mon chemin, je suis tombée sur Elina-Rose et Maria, deux élèves de la classe CHAAP de 6ème qui m’ont très gentiment proposé une visite guidée et c’était ce qu’il me fallait ! Merci !

A EXPO HOMME ou ANIMAL vernissage 07 04 2016 CENON COM (78)Avec elles, direction la grande salle d’expo à l’étage du château : beaucoup de jeunes avec familles et amis se pressaient autour des sculptures, installations, peintures, gravures… on s’approchait, observait, admirait, on commentait, on lisait les notices délirantes, d’un sérieux irrésistible décrivant des créatures (Homme ou animal ?) improbables et somptueuses.EXPO HOMME ou ANIMAL vernissage 07 04 2016 CENON COM (11)

EXPO HOMME ou ANIMAL vernissage 07 04 2016 CENON COM (8)

Animaux en sacs à mains, félicitations, remerciements …

Au centre de la salle, l’enclos « Zoordinaire » d’Isabelle Baily aimantait les regards : 2 rhinocéros en sacs à mains noir, classe et cuir à la fois, une chèvre(?) Mercure, un peu zèbre quand même… avec ses « lampilotes » et ses « brospilotes » et 2 chiens-chiens sans leur mémère… racontent une drôle d’histoire qui déborde dans l’espace intergalactique !

C’est à ce moment là que tout le monde s’est arrêté 5 mn pour écouter Lydia Solana, plasticienne et prof d’arts plastiques à Jean Zay, à l’initiative avec son complice Patrice Liron, plasticien aussi, de cette exposition « proliférante ». Explications et remerciements. Catherine Boireau-Canet, Principale du collège, prit le relais et félicita élèves et artistes pour la qualité et l’originalité de l’exposition, remerciant les partenaires, OCAC, Rocher et Ville de Cenon, représentée par Huguette Lenoir adjointe au Maire.

 Elina-Rose et Maria, mes deux jeunes guides très investies

Je vous présente Maria et Elina-Rose, mes deux jeunes guides très investies (au centre de la photo) , très sérieuses , pendant les discours…

… et indigestion de bananes

Avec Elina-Rose et Maria, leurs mères et leur sœur, j’ai poursuivi la visite guidée… je ne peux pas tout vous décrire (je vous l’ai dit, faut que j’y retourne…). Depuis la terrasse, elles m’ont expliquée le concept de « la galerie des grands primates » : une œuvre composée de peaux de bananes projetées à la Jackson Pollock sur la pelouse du parc (elles ont frôlé l’indigestion pour la créer !!!). Mais je crois que c’était une oeuvre éphémère…

Série de masques en plein air

Nous avons ensuite divagué ensemble dans le bosquet des panneaux dingues (Musée de l’homme)…

et rejoint le théâtre de verdure sur les gradins duquel une série de superbes masques toisent le promeneur qui lui-même admire ces visages graphiques d’homme mêlé à l’animal : leave me alone, i am… Une pensée pour Bambi Jackson, homme ou animal… (classe 6ème chaap avec l’artiste Coline Gaulot)

La pluie m'a empêchée de photographier les masques: allez les voir, ils vous attendent !

La pluie m’a empêchée de photographier les masques: allez les voir, ils vous attendent !

De l’art de la paléontologie

Ah, j’oubliais… avant, nous avions admiré le contenu des aquariums disposés sous la colonnade extérieure du château… Des aquariums où nagent d’étranges poissons, vestiges d’époques où la mer recouvrait tout, crustacés et autres chimères plus ou moins amphibies: Ironfish, Poisson-arc-en-ciel, spirale, grenouillette, cocotte, hernie, éléopard, éléphantétoile… A chacun est accroché une notice poético-scientifique.

Tout près, la galerie de minéralogie ne révèle ses secrets qu’à la nuit tombée…

De l’art et de la météorologie

Mais un gros nuage plein de pluie nous a contraintes à courir aux abris… Nous sommes restées un moment immergées dans la foule et les œuvres du hall du château : Hou ! Les peintures de Rodolphe Compagnon, ça fait un peu peur et ça fascine tellement elles sont grouillante de formes et de symboles.

EXPO HOMME ou ANIMAL vernissage 07 04 2016 CENON COM (40)Après une brève plongée dans l’obscurité colorée et habitée de l’installation des 5ème Chaap , nous nous sommes dirigés vers le Rocher.

Créatures rêvées et peaux de bêtes

Les murs intérieurs noirs du gros édifice rouge présentaient des séries de divers artistes : les gravures sur planches de skate cassées de Maxime Solana, les animaux que personne n’a photographiés mais que certains décrivent et que Philippe Coudray peint très finement comme le petit yéti du Népal, les dinosaures dans le salon et la chambre à coucher de Benoît Lacou …

Pour clôturer cette première visite, mes guides m’ont proposé un petit tour par la galerie de l’évolution : le motif « peau de bête », marque d’élégance de la préhistoire à nos jours….

 

Vu le mauvais temps, nous sommes repassées devant la station de météo... marine....

Vu le mauvais temps, nous sommes repassées devant la station de météo… marine…. perplexes…

1-smile-DComme je vous le disais en intro, il y a tant d’œuvre à apprécier, de surprises à débusquer, d’explications malicieuses à lire… qu’il faut y revenir… dans cette exposition extraZOOrdinaire. Elle dure jusqu’au 3 mai: Aux heures d’ouverture du château Palmer centre culturel : horaires et plan ici 
Et au Rocher de Palmer

Ce contenu a été publié dans Cultures & loisirs, Dans la nature, Ecoles, collèges, lycée & cie, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Homme ou animal » ; l’expo safari tout près de chez vous…

  1. Isabelle bailly dit :

    Bonjour,

    merci pour ce fabuleux et savoureux article, riches en commentaires truculents et en belles images….j’adhère et le Professeur Omega du « zoordinaire » aussi.
    Bonne continuation et continuez à nous régaler ainsi.
    Isabelle Bailly
    plasticienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *