Le TUBE, une zone à vivre intensément (ZAVI)… sous la voie ferrée !

  • le TUBE 19 mars 2016 CENON (40)

Un week end de ouf, à s’éclater et à discuter sous une voie ferrée… C’était le 19 et les 20 mars dernier, dans le TUBE, un parc d’attraction éphémère de 200 mètres de long… J’y étais, j’ vous raconte vite fait. Et… Ouvrez l’œil car ça va recommencer… 2 fois.

 

L'entrée du TUBE à Cenon, parc d'attractions éphémère

Alors ce Tube, c’est quoi ?
C’est par là qu’on y entre ?

Dès 11 heures, samedi 19, dans le bas Cenon, une animation inhabituelle et une signalétique bariolée signalaient l’entrée d’un mystérieux espace que seuls, quelques initiés connaissaient. Des initiés qui s’étaient discrètement réunis, à plusieurs reprises, pour réfléchir ensemble aux usages possibles d’un nouveau lieu dans le Bas Cenon. A savoir, le dessous de l’estacade qui supporte la nouvelle voie ferrée, celle de la LGV (lire tout en bas).

le TUBE 19 mars 2016 CENON , sous l'estacade de la nouvelle voie ferrée...

Oui, oui, vous y êtes… c’est là, sous l’estacade de la nouvelle voie ferrée…

Les voisins de Brunereau, l’ Association des Clubs de Voitures à pédales, l’AMAP les Gourmandignes, Urbas Cenon, SOS Nuisances 4 voies ferrées, OBAOBA, l’AJHAG, l’ADDAB, etc. , les forces vives associatives du Bas Cenon ont ainsi participé aux ateliers de concertation, animés depuis septembre 2015 par l’asso Le Bruit du frigo, missionnée par SNCF Réseaux. Au cours de ces ateliers, l’idée du TUBE, parc d’attraction éphémère, a germé et s’est développée avec la collaboration d’artistes et d’ «ambianceurs » créatifs.

Le TUBE, un truc complètement incroyable…

Dans ce monumental couloir de béton brut, une longue série d’attractions...

Dans ce monumental couloir de béton brut, une longue série d’attractions…

Suivant les flèches de couleur, j’ai franchi le portail, et … découvert un truc complètement incroyable, inédit, étrange et… emballant ! Dans ce monumental couloir de béton brut, avaient été installée, une longue série d’attractions : stands, de jeux, spots à gourmandises, cabanes ludiques, skate parc, modules de parkour, expositions, coin-relax, city stades, coin-pique-nique, piste de voitures à pédales, à vélos électriques, mini jardin d’aromatiques, etc…

Tout en bois , habillés de graphismes joyeux, chaque espace proposait ses sensations: visuelles, sportives, artistiques, contemplatives, gourmandes, olfactives…   On pouvait les tester une à une dans l’ordre ou le désordre, Et aussi courir à perdre haleine de bout en bout de cet infini terrain de jeux. Ou encore flâner en admirant les rollers virtuoses ou saluer les trains passant sur l’autre voie et discuter avec quelques uns des milliers de visiteurs curieux et séduits.

Le discours du Maire Alain David

Un qui avait vraiment l’air séduit, c’est Alain David, le Maire de Cenon. Guidé par Annabelle Eyboulet, médiatrice au Bruit du frigo et coordinatrice de l’événement, il n’en revenait pas du pouvoir d’attraction de ce TUBE !

Annabelle Eyboulet accueille le Maire Alain David dans le TUBE

Annabelle Eyboulet accueille le Maire Alain David dans le TUBE

Très vite, des visiteurs de tous âges avaient pris possession du lieu : les enfants essayaient tous les toboggans et les city stades, les mamans s’offraient une pause dans les transats XXL, un audacieux poussait à fond une voiture à pédales, la femme à barbe produisait à tours de bras des nuages sucrés, Lucien de Sellier discutait avec ses amis de la Fronde*…

Emu, le Maire a fait un petit discours dans lequel il a rendu hommage aux 29 familles cenonnaises qui ont perdu leurs maisons dans le doublement de la voie ferrée, remplacées à présent par cette estacade. Il a expliqué comment, alors qu’il réfléchissait aux usages possibles de ce nouvel espace urbain , Vincent Brousseau de SNCF Réseaux lui a proposé de confier une concertation avec les habitants du quartier au Bruit du frigo : « Cette association aux multiples facettes, ces déclencheurs d’idées,… Ils arrivent et vous questionnent sur vos idées… Et voilà une partie du résultat de votre réflexion! Bravo les assos ! Et n’oubliez pas que la concertation continue ce week end. Place à l’innovation ! Place à l’imagination ! aux rêves ! Puis place à la faisabilité… Et je crois bien que ça sera possible ! »  déclara le Maire avant d’aller consulter Mme Irma ….

Madame Irma , elle aide à voir l'avenir du TUBE

Madame Irma , elle aide à voir l’avenir du TUBE

Après le petit discours, j’ai poursuivi ma visite. Je vous résume tellement, il y avait d’attractives attractions :

Rêver le destin à bord de l’autorail X2200 : une Installation Vidéo d’Olivier Crouzel : ou comment vivre le paysage ferroviaire comme un conducteur de train…

Rêver le destin à bord de l’autorail X2200 : une Installation Vidéo d’Olivier

Rêver le destin à bord de l’autorail X2200 : une installation Vidéo d’Olivier

De l’Initiation et démonstration d’Art du Déplacement avec l’ADDAB.

De la dégustation et vente directe de produits issus de l’agriculture biologique avec les Gourmandignes (AMAP de Cenon).

le skate parc du TUBE

le skate parc du TUBE

De l’initiation et démonstration de Skate avec la Brigade du Hangar Darwin.

Le mystérieux Tripotron

Le mystérieux Tripotron

Les cabanes surprises du Tripotron et de Madame Irma

Le toboggan géant, le salon pour regarder passer les trains

la joyeuse équipe des voisins de Brunereau et des vap's

la joyeuse équipe des voisins de Brunereau et des vap’s

La Course de voitures à pédales avec l’ACVPCSO,  l’ exploration de l’Estacade en vélo électrique avec les Ambassadeurs du Vélo, Les Craquages gourmands avec La femme à Barbe à papa, ses pommes d’amour et ses sucettes géantes, Le mini city stade,

Les ateliers tampons avec Gusto

Les ateliers tampons avec Gusto

Les Atelier Tampons avec Gusto

L’exposition de la photographe Eva Sanz et installation du plasticien Denis Rieu avec l’association OBAOBA, dans le cadre du projet «La Fronde» dans le quartier Sellier, Les fresques de l’artiste Guillaumit, créées à partir d’ébauches de collégiens de Jean Zay et destinées à animer les parapets d’un pont SNCF…

Le casse gueule, ça n'avait pas l'air de faire trop mal !

ça n’avait pas l’air de faire trop mal !

Les Food trucks, les ateliers couture, etc. Et plein d’autres trucs vraiment jubilants … Que j’ai oublié … désolée….

Et surtout, les visiteurs pouvaient mettre leur grain de sel, noter leurs attractions préférées, donner leurs avis sur l’utilisation future de l’estacade, voter pour les fresques de Guillaumit, bref la concertation continuait pendant tout le week end.

Mettre son grain de sel, en vrai aussi...

Quand on n’a pas les mains prises, on peut mettre son grain de sel, en vrai aussi…

Ah ! il y avait des amis aussi !

Sophia et Elias, vous êtes reconnus !

Sophia et Elias, vous êtes reconnus !

 

La bière bio de l'AMAP des Gourmandignes coule à flot

La bière bio de l’AMAP des Gourmandignes coule à flot

Et le soir, vers 19H30, grâce au talent D’Eric Blosse, le Tube s’est coloré d’un arc en ciel de lumières, métamorphosé en foire aux plaisirs le temps d’une soirée chantée, dansée, jouée, savourée, partagée, tous bien emmitouflés dans des pulls tricotés, avec Merci Gertrude ! aux manettes et aux facettes…

La soirée, et le karaoké, j’en ai capté quelques moments en vidéo et …

Pour voir les vidéos, faut aller sur ma page Facebook !

le TUBE 19 mars 2016 CENON (39)

le TUBE 19 mars 2016 CENON (41)1-smile-DAprès, je suis allée me coucher en rêvant que le TUBE et toutes ses attractions restent à Cenon longtemps, longtemps, longtemps…

Pour terminer en beauté ce billet, un petit résumé, signé Le Bruit du Frigo et SNCF Réseaux.

Le Tube est une étape exploratoire mise en oeuvre dans le cadre de la mission d’assistance à la concertation publique autour des usages possibles de l‘estacade. Avec comme objectifs de répondre aux besoins du quartier en terme d’aménagements urbains, de révéler l’estacade au public et de poursuivre la réflexion autour des usages avec le plus grand nombre, une méthodologie en trois temps s’est écrite :
– constituer un groupe de travail composé d’habitants et d’acteurs du quartier du Bas Cenon afin d’identifier les envies et préfigurer collectivement les aménagements et usages du site.
– concevoir un événement afin d’expérimenter les aménagements et usages définis en atelier et révéler le lieu au public.
– Ouvrir la concertation citoyenne aux visiteurs de l’événement afin d’enrichir la réflexion et de collecter parole, écrit, croquis… Pour alimenter l’étude urbaine amorcée sur la dimension «espace public potentiel» de l’estacade.
Et après ?
La synthèse des résultats des ateliers de concertation et du week end Le TUBE sera présentée aux habitants, associations, à la maîtrise d’ouvrage et aux partenaires publics. Ces conclusions serviront de socle à la programmation des aménagements définitifs et à l’utilisation de ces espaces ferroviaires.
Chiffres clés : Hauteur moyenne sous l’ouvrage : 4 m / Longueur : 1 200 m
Largeur intérieure : 8, 80 m / Durée des travaux de l’estacade : 3 ans
Coût de l’opération de suppression du Bouchon Ferroviaire de Bordeaux : 210 millions d’euros
Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le TUBE, une zone à vivre intensément (ZAVI)… sous la voie ferrée !

  1. cadusseau dit :

    C’est vrai que c’était super, le temps était de la partie en plus.
    Maintenant, il est temps que cet espace devienne un lieu public pour les cenonais, particulièrement dans ce bas-Cenon où il manque cruellement d’espaces de jeu pour les enfants.
    Il y a plein d’autres utilisations possibles de cet espace : brocantes, fêtes, expos, pique-nique… espérons que cela ne reste pas un endroit verrouillé.

  2. DUCASSE DENIS dit :

    MERCI pour ce reportage.
    Jeune Retraité, et Jeune Cenonnais, j’ai adhéré à l’association de mon Quartier MONDESIR- BAS CENON  » LES CHALETS DU BAS « .
    J’ai découvert un quartier en rénovation.
    L’ESTACADE est l’occasion de rassembler les habitants de nos QUARTIERS DU BAS.
    Du petit à la crèche à la Mamie et au Papy, tous pourront y venir.
    Suite à la réunion- Bilan hier avec l’association organisatrice LE BRUIT DU FRIGO, nous demanderons maintenant à L’EQUIPE MAIRIE de signer LA CONVENTION SNCF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *