Marché portugais 2016 : rusgas et régal

MARCHE PORTUGAIS 2016 CENON COM Paredes de Coura fouleDurant trois jours, du 27 au 29 mai, le parc du Loret accueillait une belle sélection du savoir-faire artisanal portugais. 23 villes du Portugal étaient représentées… C’est mon pote Nobru qui a fait le reportage…

MARCHE PORTUGAIS 2016 CENON Boas Vindas

En sept ans, le marché portugais de Cenon s’est imposée comme un rendez-vous incontournable dans les agendas Ceno-portugais.

«  Nous avons commencé avec 12 petits stands. Cette année il y en a plus de cinquante  », se félicite Fernanda Alves, Adjointe au Maire de Cenon.

Fernanda Alves, Adjointe au Maire de Cenon

Fernanda Alves, Adjointe au Maire de Cenon

«  Ce marché a un impact énorme dans le nord du Portugal. Nous refusons des demandes faute de logistique suffisante. Rappelons que nous ne fonctionnons qu’avec des bénévoles et les services municipaux. Les artisans portugais sont séduits par cette formule, véritable vitrine de leur pays.

Nous y retrouvons plusieurs corps de métier, pas uniquement de la gastronomie (porcelaine, linge de maison, accessoires de mode, marbre et granit, etc.). Les produits se vendent, l’ambiance est conviviale, c’est un partage de cultures et de liens qui amène un tourisme important au Portugal.  »

De nombreux élus portugais et cenonnais autour de Madame la Consule du Portugal

De nombreux élus portugais et cenonnais autour de Madame la Consule du Portugal

La présence d’une forte délégation d’élus (six maires, plusieurs députés, Mme la Consule) témoigne de l’impact de cette promotion et des retombées sur le plan touristique.

Un peu d’Histoire pour un avenir commun

Pour rappel, le marché portugais a été créé sur une idée de l’association Alegria portugaise de Gironde et de son président José Rodrigues. Historiquement, Cenon (et l’Aquitaine en général où résident 70 000 lusitaniens) a été une terre d’accueil pour les réfugiés fuyant le régime autoritaire d’António de Oliveira Salazar des années 20 aux années 70. En 2008, les villes de Cenon et de Paredes de Coura se jumelaient. Quatre ans plus tard, une coopération économique et culturelle est passée avec Arcos de Valdevez, d’où de nombreux Cenonnais sont originaires. MARCHE PORTUGAIS 2016 CENON COM Elus devant stand de charcuterieDepuis, les échanges entre les trois villes se multiplient. Le marché portugais en est témoin.

Une délégation de la ville turque de Yalvac, en visite au Marché portugais

Une délégation de la ville turque de Yalvac, en visite au Marché portugais

Parmi les temps forts de cette édition, le public a assisté à la projection de «  Adaptation / Anticipao  », création vidéo réalisée par 50 élèves du Lycée EPRAMI de Paredes de Coura et du Collège Jean Zay de Cenon, dans le cadre du dispositif d’échanges européens Erasmus+.

Concerts, folklore et chaleur humaine

Durant trois jours, entre deux dégustations de pâtisseries, pains traditionnels, fromages, huile d’olive, charcuterie, vinho Verde et même de Fronsac, les temps festifs et culturels se sont enchaînés. Les groupes Kalhambeke, Show Band, Ofir Show Nino Fernandes, Alegria Portugaise de Gironde ont arpenté la grande scène.

Dans les allées, les chants traditionnels portugais (rusgas) ont été entonnés et repris en chœur. Une chaleur humaine qui fait dire à Sylvie, exposante venue de Paredes de Coura  : «  Belle animation ! Les personnes sont super sympas. Ce marché, c’est comme une famille. Normal, les Portugais sont comme ça !! » Année après année, le marché s’impose en ambassadeur du Portugal, incitant le visiteur à découvrir un peu plus loin l’hospitalité lusitanienne. Au pays cette fois…

Ce contenu a été publié dans Cenon ma ville, Jumelages & partenariats internationaux, La vie des assos, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *