Un final « A petits pas » joyeux

Vendredi 19 mai 2017, au centre de loisirs La R é D’Eau, la clôture de la 27ème édition d’ « A Petits pas », la saison d’éveil culturel des tout petits, a été un succès. Sur le thème de cette année « Ombre et lumière », ateliers, spectacles, expositions et projection ont entraîné dans la danse parents, enfants et professionnels de la petite enfance. Reportage par Thiombé, sans son  caméscope mais avec Alex à la photo. Laissez-nous vous quitter…   

A qui appartient cette ombre ? Assis autour des tables rondes et basses, des enfants, aux « doigts bricoleurs », prenaient des éléments, les associaient, les rassemblaient et les empilaient pour construire des maisons, châteaux, voitures et  avions en mousse. Les ombres des jeux de constructions étaient  projetées sur le mur.

Une ambiance qui n’a pas laissée indifférente Bernadette, ATSEM à l’école maternelle Jules Michelet : «  J’ai bien aimé le thème  de l’atelier sur les contrastes ombres/lumières. Les enfants se prennent au jeu  dès qu’ils s’installent…C’est mignon ». Mayder et Marie-Laure respectivement professeures des écoles maternelles à Jules Michelet et à Jules Guesde  partageaient le même avis.

Tables lumineuses, outils d’observation pour les enfants

Si les enfants aiment bien les jeux de construction, c’est encore plus sur les tables lumineuses. Les P’tits comme les tous P’tits triaient des couleurs, dessinaient sur du sable et jouaient avec les mosaïques sur des tables lumineuses. Les ombres chinoises ont eu aussi un succès auprès des plus grands.  Aude et ses collègues du jardin d’enfants Bellefonds étaient ravis du succès de l’animation de l’atelier.  Les enfants y restaient longtemps. La raison ? Parce que les tables lumineuses sont de vrais outils d’observation et des supports pour l’apprentissage de l’écriture.

 

Une image, une mime, une danse

Les enfants doivent choisir une photo et mimer la silhouette qui y est représentée. Sur un fond musical, ils dansaient en reproduisant les formes des ombres. Si certains parents appréciaient la performance de leur enfant d’autres n’hésitaient à danser aussi. D’où le bonheur qui se lisait sur le visage de Sandrine et d’Angel, les deux enseignantes qui animaient l’atelier.

Mon petit fils s’est régalé… et a découvert beaucoup de jeux 

 

En allant voir les autres ateliers, nous avons rencontré Naïma, confortablement assise dans le couloir et quand on nous lui a demandé comment elle trouvait la fête «d’A Petits pas » ?  Elle sourit légèrement et répond : « C’est magnifique…je la découvre. Il y a beaucoup de jeux intéressants et ludiques pour les enfants. C’est par hasard que je me suis retrouvée à la soirée avec mon petit-fils Kenzo. Il s’est  régalé, fait de nouvelles rencontres et a découvert de nouveaux jeux… Je demanderai à ma fille de l’inscrire l’année prochaine au centre de loisirs.

 

 

 

Claude : Président de l’association des Francas de la Gironde

Le projet Éveil culturel « A Petits pas », au-delà de son aspect artistique et d’éveil culturel, permet aussi aux professionnels de la petite enfance de travailler ensemble, d’échanger leurs expériences. A côtés de ces échanges, les rencontres artistiques offrent aux enfants la possibilité d’exprimer leur créativité. Et avec les familles nous avons d’autres formes de rencontres, que nous n’avons pas toujours sur les autres moments d’accueil.

A Petits pas : « Entre Ombre et Lumière » from Ville de Cenon on Vimeo.

Ils ont de la chance les petits Cenonnais… « A petits pas », ça recommence l’année prochaine sur un autre thème, avec de nouveaux artistes !

Ce contenu a été publié dans Cultures & loisirs, Enfance & Jeunesse, Timeline, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *